Diadème Cartier, boucles d'oreilles et collier.

Les cheveux de Rihanna par Yusef pour Leonor Greyl Hair Care à Factory Downtown; les coiffures de mannequins masculins d'Amy Farid pour Bumble et bumble chez Kate Ryan Inc .; maquillage et tatouages ​​par Pat McGrath Labs; manucures de Maria Salandra pour Chanel sur Fr8me.com. Scénographie de Stefan Beckman à Exposure NY. Modèles: Deion Smith à la gestion des modèles Red; Chucky (aka Byron), Hirakish et Sunny.

Photographies de Steven Klein, style Edward Enninful

Pour son sacre de reine du bout du monde, Rihanna portait également un diadème et un tour de cou en diamants, tous deux issus de la collection historique Cartier, qui contient 1 600 pièces des années 1860 aux années 90 que Cartier a achetées aux enchères. Beaucoup de ces pièces uniques et rares ont voyagé dans des musées comme le Petit Palais à Paris, le British Museum à Londres, le Musée du Kremlin à Moscou, le Musée du Palais dans la Cité Interdite à Beijing et le Metropolitan Museum. de l'art à New York.

Le diadème Cartier (ci-dessous) que Rihanna portait sur la couverture de W contient 1 048 diamants et date de 1902. Il a été initialement conçu et mis en service pour la comtesse d'Essex. En 1953, Clémentine Churchill, l’épouse de l’ancien Premier ministre Winston Churchill, porte la pièce spectaculaire du couronnement de la reine Elizabeth II.

Le tour de cou (ci-dessous), que Rihanna portait également sur la couverture de septembre de W , a été commandé en 1906 par Mary Scott Townsend, une femme de la haute société de Washington au début du XXe siècle. La collection Cartier a racheté la pièce en 1991 lors d'une vente aux enchères Sotheby's. Mais ce n'est pas la dernière fois que vous verrez cette pièce remarquable - en 2018, elle sera exposée à la National Gallery of Australia à Canberra.

Voir toutes les photos de la couverture du magazine W de Rihanna ici: